Actuellement en direct

 

 

107.3 Le Mans

Dans cette nouvelle émission de « C’est d’Actu », Robin Hulin recevait Nais Venanzi, responsable du refuge de la SPA à Yvré L’Évêque et Marc Ribemont, chef d’équipe dans ce même refuge. Ils sont venus présenter les missions et actions que met en place la SPA en Sarthe. Parmi les sujets évoqués, la maltraitance, les abandons des animaux de plus en plus nombreuses et la sensibilisation, dans les écoles, autour de ces thématiques majeures.

45 000 animaux abandonnés l’année dernière

Pendant les confinements les français ont adopté. Pendant les déconfinements, ils ont abandonné. Entre le 1er mai 2021 et le 31 août, plus de 16 800 animaux de compagnie ont été abandonnés et laissés dans les refuges de la SPA. C’est un nouveau record.

Selon Marc Ribemont, dans le refuge d’Yvré l’Evèque il y a « près de 90 chiens et autant de chats. Pour les chats, nous avons beaucoup plus d’adoptions, donc nous avons la chance de pouvoir faire des turn-over et d’en accueillir des nouveaux toutes les semaines. Ce qui est un peu moins le cas avec les chiens ».

Pour tenter de palier à ces problèmes et favoriser l’adoption, la SPA a organisé entre le 9 et le 14 février « la St Valentin des animaux ». Pour Nais Venanzi, « c’était une campagne de communication à destination du public pour leur faire comprendre que nos refuges débordent d’amour ! (…) Comme c’était pendant les vacances scolaires, beaucoup de gens ont eu le temps de se déplacer, et il y a eu beaucoup de projets d’adoption. » Sur l’ensemble de la semaine, le refuge a eu entre 20 et 25 adoptions.

De ce fait, le refuge sarthois organise des rencontres dans des établissements scolaires pour intéresser à ces questions là.

Faire comprendre ce qu’est réellement la « maltraitance »

« Nous intervenons dans les écoles pour faire passer des messages », explique Nais Venanzi. « Chez certaines personnes, on considère encore trop peu l’animal dans son entièreté et sa personnalité, mais plutot comme un objet à durée de consommation ».

Mais pour Nais Venanzi, la maltraitance est plus large qu’on le pense. Au sens propre du terme, il y a « la maltraitance, la suspicion de maltraitance et la négligence. La maltraitance elle même, est un acte délibéré de porter préjudice et atteinte à son animal ». Mais il y a aussi la négligence à prendre en compte. « Nous avons tout un réseau d’enquêteurs bénévoles (…) qui se déplacent pour aller constater les conditions de vie de ces animaux », ajoute t-elle.

La négligence rimera toujours avec maltraitance. « Ne pas laver la gamelle de son animal est même un élément de négligence », selon elle.

C’est donc pour cela, que la SPA mène des actions auprès des plus jeunes pour intéresser et sensibiliser sur les actes et comportements à avoir envers les animaux domestiques. C’est entre les mains de la jeunesse aujourd’hui, qui a le plus intérêt à être sensibilisé à ces questions, beaucoup plus que les générations âgées, veulent croire les deux invités.

Nais Venanzi et Marc Ribemont sont responsables du refuge SPA d’Yvré L’Evèque en Sarthe

2 Studios
radiophoniques